Retour

19.11.2017
Daniela Ryf, Reine de l’Iron - WOman

En lisant ce magnifique interview de Simon Meier aujourd’hui (Le Matin Dimanhce, 19 novembew 2017), je n’ai pu faire abstraction des liens existant entre les réponses de Daniela Ryf et le champ du coaching mental.  Retrouvez quelques extraits de cet interview ci-dessous :

Simon Meier (SM) : « La plus dure de ma vie, avez-vous dit en parlant de cette nouvelle victoire à Hawai (elle a gagné son troisième Ironman d’affilée à Hawaï, en 8h50’47) ? »

Daniela Ryf (DR) : « Mentalement, oui … je suis allée puisée où je n’étais jamais allée. J’ai vraiment vu l’influence de la tête. Vous avez beau être au top physiquement, le jour J, vous avez encore besoin de ce supplément d’âme. » 

SM : « Comment résumer cela au commun des mortels ? »

DR : « Il y a beaucoup d’émotions, les moments où vous vous sentez incroyablement fort, et ceux où vos muscles n’en peuvent plus … On peut représenter cela comme un jeu entre le positif et le négatif, avec un petit ange et un petit diable dans la tête. Pendant tout ce temps, vous devez composer avec les deux. »

SM : « Quel type de discours tient l’ange ? »

DR : « L’ange dit : « tout va bien, reste calme, tu es sur le bon chemin, sois positive. » Le côté négatif dit : « ça fait mal, c’est trop dur, je n’ai plus envie, j’ai faim, je suis fatiguée… » Il faut éteindre cette voix et renforcer le positif. Dès que vous pensez négatif, le corps suit. L’influence est énorme. En fait, le corps ne fait rien d’autre que ce que la tête veut. Voilà le côté extrême d’un Ironman : il y a forcément un moment où vous vous trouvez en crise, comme dans la vie. Et c’est là qu’il ne faut pas renoncer… »

SM : « Pouvez-vous décrire le sentiment sur la ligne d’arrivée ? » 

DF : « Une rédemption … » 

SM : « Votre surnom, c’est « Angry Bird ». Contre qui êtes-vous fâchée ? »

DR : « Ce surnom m’a été donné par mon coach. Il dit que lorsque je suis concentrée, j’ai le même regard que ces « Angry Birds ». Je dois dire que cette Stella, un personnage extrêmement ambitieux, qui ne se laisse pas avoir, me correspond bien. Si je devais être un animal, je serais volontiers un oiseau. Pour pouvoir voler. C’est presque ce sentiment qu’on éprouve, en course, dans un grand jour : tu as l’impression de voler. Mon visage « Angry Bird », c’est devenu un jeu avant le départ. Un peu comme Rocky avec « The Eye of the Tiger ». C’est une façon de se concentrer, cela n’a rien à voir avec la colère. »

 -------------- 

Pour celles et ceux qui ont suivi nos formations Préparation mentale générale et Préparation mentale spécifique, vous aurez certainement retrouvé dans les réponses de Daniela Ryf certains des thèmes abordés dans nos formations.

Pour les autres personnes qui lisent cet article, vous êtes également les athlètes de vos vies. Si vous le souhaitez, rejoignez-nous pour faire connaissance avec votre « angry bird » personnel. Celui-ci saura vous guider sur le chemin de ce supplément d’âme dont parle Daniela Ryf qui vous permettra de remporter vos victoires qui font du sens pour vous.

Formation Préparation mentale générale

Formation Préparation mentale spécifique